FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pot.
Régnier Pot
René Pot
Portrait équestre de Régnier Pot, Le grand armorial équestre de la Toison d'or[1] (1430-1461).

Surnom Palamède
Origine Flag of the Duchy of Burgundy Duché de Bourgogne
Allégeance Flag of the Duchy of Burgundy Duché de Bourgogne
Pavillon royal de la France Royaume de France
Autres fonctions Gouverneur du Dauphiné
Gouverneur du Languedoc
Chambellan des ducs de Bourgogne
Famille Famille Pot
Grand-père de Philippe Pot

Régnier Pot (° probablement en 13421432), était un chevalier de la famille Pot et l'un des plus importants conseillers à la cour des ducs de Bourgogne.

Biographie Modifier

Fichier:ChateauRochepotSud.JPG
Le chevalier Régnier Pot avait hérité, de son père, de la seigneurie de La Prugne. Il acheta, le 15 septembre 1403, au prix 4 000 écus d'or, la seigneurie de La Roche-Nolay, qui deviendra La Rochepot.

Trésorier et maître d'hôtel (échanson) du duc Philippe III le bon, il était le président de son Conseil ducal (1427).

Il a également été gouverneur du Dauphiné (8 janvier 1410 à juin ou juillet 1414) et du Languedoc (1411-1412), capitaine de Parthenay (1417), ainsi qu'ambassadeur en Hongrie.

Comme l'un des plus proches confidents de Philippe III le Bon en 1430, il fut l'un des chevaliers fondateurs de l'Ordre de la Toison d'or.

Titres Modifier

Décorations Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
100px Armes de la famille Pot

D'or, à la fasce d'azur.[2]

French heraldic crowns - chevalier
100px
Armes de Régnier Pot

Écartelé, aux 1 et 4 d'or à la fasce d'azur, aux 2 et 3 échiqueté d'argent et de sable à deux badelaires de gueules posés en bande, pommetés, virolés, rivés d'or, aux ceinturons de gueules bouclés d'or.[3],[4],[5]

Vie familiale Modifier

Régnier Pot était le fils de Guillaume Pot ( † avant 1390), seigneur de La Prugne, du Balathier, de Champrois et de Piégu, et de sa première épouse, Blanche de La Trémoille, fille de Guy IV de La Trémoille, seigneur de Vouhec.

Il épousa, le 29 novembre 1392 à Vincennes Catarina d'Anguissola, dame de compagnie qui avait suivie en France Valentine Visconti (1368-1408), épouse de Louis Ier, duc d'Orléans.

Le seul enfant de ce mariage fut Jacques Pot ( † 1458), père de Philippe Pot.

Annexes Modifier

Bibliographie Modifier

Notes et références Modifier

  1. Manuscrit BNF Arsenal 4790.
  2. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor, 1861, 1171 p. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)] , et ses Compléments sur www.euraldic.com
  3. « collecties.meermanno.nl », Statuts, Ordonnances et Armorial de l’Ordre de la Toison d'Or (consulté le 30 octobre 2010)
    Historique 
    Ce manuscrit fut présenté en 1473 par Gilles Gobet, roi d'armes de l’ordre de la Toison d'or à Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, et aux autres chevaliers, lors du chapitre de l’ordre tenu à Valenciennes, puis conservé au trésor de la Toison d’or à Bruxelles. Le manuscrit enluminé est maintenant conservé à La Haye, à la Bibliothèque royale (« Koninklijke Bibliotheek »), sous la cote KB 76 E 10, au revers du folio 65 [Ms 76 E 10, f°65r]]
    Voir sur commons
  4. « l.histoire.en.kit.pagesperso-orange.fr », Les 25 premiers chevaliers de la toison d'or, nommés lors de la création de l'ordre le 10 janvier 1430 à Bruges. (consulté le 29 octobre 2010)
  5. « http://www.heraldique-europeenne.org », Armorial des Chevaliers de la Toison d'Or (consulté le 29 octobre 2010)

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier


Erreur de scriptde:Régnier Pot

it:Régnier Pot nl:Regnier Pot

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .