FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Castellan.
Noël-Georges Castellan
P vip
Origine Flag of France France
Allégeance Royal Standard of the Kingdom of France Royaume de France
Flag of France (1790-1794) Royaume de France
Flag of France République française
Flag of France Empire français
Arme Marine royale
Infanterie
Grade Colonel
Années de service 17801812
Conflits Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes
Commandement 60e de ligne
Distinctions Baron de l'Empire
Légion d'honneur
(Officier)

Noël-Georges Castellan (25 décembre 1764 - Smyrne (aujourd'hui İzmir, en Turquie) ✝ 14 avril 1812 - Paris) était un militaire français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie Modifier

Soldat le 25 mai 1780 dans le corps royal de la marine à Toulon, il fit partie de l'expédition dans l'archipel du Levant de 1781 à 1783 à bord des frégates la Badine, la Minerve et
Fichier:La Boudeuse.jpg
la Boudeuse, et obtint son congé de grâce le 25 avril 1785.

lieutenant dans le 1er bataillon de volontaires de la Martinique le 20 août 1789, il partit pour cette colonie en 1790, obtint le grade de capitaine le 10 janvier 1793, celui de chef de bataillon le Année invalide (an II), et fut fait prisonnier par les Anglais le 11 ventôse suivant.

De retour en France le Année invalide (an III), et envoyé au dépôt de Saint-Denis le 1er fructidor, il entra le Année invalide (an VI) à la suite de la 38e demi-brigade de ligne, et passa avec un détachement de ce corps le Année invalide (an VI) dans la 101e demi-brigade de la même arme.

Il servit pendant les ans VII, VIII et IX aux armées d'Helvétie, du Rhin et d'Italie, fut fait prisonnier de guerre la veille de la bataille de Marengo, et rendu par échange le Année invalide (an VIII). Resté en Italie pendant les ans X, XI, XII et XIII et nommé membre de la Légion d'honneur le Année invalide (an XII), puis major du 62e régiment de ligne le Année invalide (an XIII), il fit la campagne de l'an XIV (Troisième Coalition) à l'armée d'Italie.

Appelé le 9 février 1806 par le vice-roi d'Italie au commandement du 4e régiment d'élite des grenadiers et voltigeurs réunis, il suivit l'armée de Naples, et se trouva au siège de Gaète (1806). Le 31 mai suivant, il passa au dépôt de son corps, où il reçut le brevet d'officier de la Légion d'honneur le 15 août de la même année.

Colonel du 60e régiment de ligne le 27 juillet 1808, il fit les campagnes des années 1808, 1809 et 1810 en Dalmatie.

Rentré en France en 1811, il fut employé en qualité d'adjudant-commandant par décision du 16 janvier 1812. Il est mort en activité de service, à Paris, le 14 avril de la même année.

Décorations Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Ornements extérieurs Barons de l'Empire français
Blason à dessiner
Armes du baron Castellan et de l'Empire (lettres patentes du 15 septembre 1811)

Coupé, au I d'or à un casque de sable grillé et taré de front, panaché de gueules; au II d'azur à deux tours carrées réunies par un mur crénelé,le tout d'argent, ouvert et maçonné de sable et soutenu d'argent; au franc-quartier des barons militaires.[1]

Annexes Modifier

Bibliographie Modifier

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur : biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 5, Bureau de l'administration, 1847, 2e éd. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)]  ;

Notes et références Modifier

  1. Nobiliaire de Provence : Armorial général de la Provence, du Comtat Venaissin, de la Principauté d'Orange..., de René Borricand, Editions Borricand, Aix en Provence, 3 vol. : 1974-1976, (ISBN 2-85397-002-7) (ISBN 978-2-85397-002-0) (ISBN 2-85397-002-7) (ASIN B0000E7KFZ).

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .