FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maximilien Sébastien Foy.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Foy.

Maximilien Sébastien Auguste Foy

Nom de naissance
Maximilien Sébastien Auguste Arthur Louis Foy
Alias
« Fernand »
Naissance 20 juin 1815
Ham
Décès 1er novembre 1871 (à 56 ans)
Compiègne
Ou,Ostende (Flag of Belgium (civil) Belgique)
Nationalité Flag of France France
Profession Diplomate
Autres activités
Famille

Maximilien Sébastien Auguste Arthur Louis (dit Fernand) Foy (20 juin 1815 à Ham - 1er novembre 1871 à Compiègne), 2e comte Foy, fut un diplomate et homme politique français sous la Monarchie de Juillet.

BiographieModifier

Fort jeune lorsque son père, le Comte Foy, mourut, Fernand se consacra aux œuvres de bienfaisance.

Le 19 novembre 1831, Louis-Philippe Ier le nomma Pair de France. Tout en étant dévoué à la monarchie constitutionnelle, il sut néanmoins garder une certaine indépendance et ne cessa de se montrer partisan des idées libérales.

Après le révolution de 1848, lors de l'élection partielle de l'Assemblée constituante dans le département de la Seine (10 mars 1850), pour remplacer MM. Boichot, Considérant, et Rattier, condamnés pour l'affaire du 13 juin 1849, le comité de la Rue de Poitiers fit choix de MM. Fernand Foy, le général de Lahitte et Bonjean, comme candidats conservateurs à opposer aux trois candidats républicains, MM. Carnot, Vidal et de Flotte. M. Foy fut battu avec 125 643 voix sur 260 198 votants ; le dernier élu de la liste républicaine, M. de Flotte réunit 126 982 voix.

Vie familiale Modifier

Fils de Maximilien Sébastien Foy (3 février 1775 - Ham (Somme)28 novembre 1825 - Paris), général de brigade (3 novembre 1808), général de division (29 novembre 1810), baron Foy et de l'Empire (9 septembre 1810), 1er comte Foy et de l'Empire (15 mai 1815), Grand officier de la Légion d'honneur (29 juillet 1814), Chevalier de l’Ordre royal et militaire de Saint-Louis (8 mai 1814), il épouse, le 24 février 1838 (Paris), Louise Amable Caroline Albertine Germain de Montforton (5 août 1815 - Paris18 janvier 1862 - Paris Ier), sœur jumelle du 2e comte de Montforton, dont postérité.

Fonctions Modifier

Titres Modifier

Distinctions Modifier

Hommage, Honneurs, Mentions,... Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Armes du comte Foy, pair de France

D'azur, semé d'étoiles d'argent, à la barre du même, brochant sur le tout et chargée de trois tourteaux de sable.[2]

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Bibliographie Modifier

Notes et références Modifier

  1. « Fernand Foy », sur roglo.eu (consulté le 13 mai 2011)
  2. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. (I & II), Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887 [lire en ligne] 
Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .