FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Brichanteau.
Louis Armand de Brichanteau
Marquis de Nangis
Origine Français
Allégeance Royal Standard of the Kingdom of France Royaume de France
Grade Maréchal de France
Conflits Guerre de Succession d'Espagne
Distinctions Chevalier des ordres du Roi
Famille Famille de Brichanteau

100px

Louis Armand de Brichanteau, marquis de Nangis, né le 27 septembre 1682 et mort le 8 octobre 1742), est un aristocrate et militaire français du XVIIIe siècle. Outre le marquisat de Nangis, il possédait les titres de baron de Charenton-du-Cher, de Meillant et de Frolois, seigneur de Brichanteau. Il est élevé à la dignité de maréchal de France en 1741.

Biographie Modifier

Origines et famille Modifier

Louis Armand de Brichanteau est issu de la famille de Brichanteau, une ancienne famille de la noblesse française, originaire de la Beauce et connue depuis le XIIe siècle.

Il est le fils aîné de Louis Fauste de Brichanteau (1658-1690), marquis de Nangis, mestre de camp du régiment Royal-La-Marine, brigadier des armées du Roy, et de Marie-Henriette (vers 1663-1736), fille de Henri Louis d'Aloigny, maréchal de Rochefort. Son père est tué en Allemagne, le 8 août 1690.

Carrière militaire Modifier

Il débute sa carrière militaire pendant la guerre de Succession d'Espagne. Brigadier (26 octobre 1704) puis maréchal de camp (19 juin 1708), le marquis de Nangis est nommé, le 26 janvier 1711, colonel-lieutenant du régiment du Roi : il était à sa tête, la même année, à l'attaque d'Arleux.

Lieutenant général des armées du Roi en 1718, le marquis de Nangis, chevalier d'honneur de la Reine, fut reçu chevalier des Ordres du roi le 16 mai 1728 et élevé à la dignité de maréchal de France en 1741.

Il avait épousé, le 8 janvier 1705, Marie Marguerite Fortin de La Hoguette, fille unique de Charles Fortin († 1693 à Marseille), marquis de la Hoguette, capitaine-lieutenant de la première Compagnie des Mousquetaires, lieutenant général des armées du Roi, commandant en Savoie, et gouverneur de Mézières.

Brichanteau étant mort sans postérité le 8 octobre 1742, le marquisat et le château de Nangis échouent, par droit de succession, à Louis Régnier, marquis de Guerchy, lieutenant-général des armées du Roi, chevalier de ses ordres, et gouverneur d'Huningue, du chef de son aïeule, Julie, fille de Antoine de Brichanteau (1552-1617), seigneur de Nangis et amiral de France.

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
French heraldic crowns - marquis v2
100px

D'azur à six besants d'argent ordonnées 3, 2 et 1[1].

Notes et références Modifier

  1. Popoff 1996, p. ??

Annexes Modifier

Sources et bibliographie Modifier

  • François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois, Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de France, vol. 3, chez la veuve Duchesne, 1771, 2e éd. [lire en ligne]  ;
  • Jean-Joseph Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, vol. 5, Desaint et Saillant, 1768 [lire en ligne]  ;
  • Louis Moreri, Le grand dictionnaire historique : ou le mélange curieux de l'histoire sacrée et profane qui contient en abrégé l'histoire fabuleuse des Dieux et des Héros de l'Antiquité Payenne, les vies et les actions remarquables des Patriarches (…), l'établissement et le progrès des Ordres Religieux et Militaires et la vie de leurs Fondateurs, les généalogies (…), la description des Empires Royaumes (…), l'histoire des conciles généraux et particuliers sous le nom des lieux où ils ont été tenus (…), vol. 1, Jean Brandmuller, 1731 [lire en ligne]  ;
  • Michel Popoff (préf. Hervé Pinoteau), Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, 1996, 204 p. (ISBN 2-86377-140-X) 

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier


Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .