FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouré (homonymie).
Louis Anne Marie Gouré de Villemontée
P vip
Surnom Gourré
Origine Flag of France France
Allégeance Flag of France (1790-1794) Royaume de France
Flag of France République française
Flag of France Empire français
Arme Infanterie
Grade général de brigade (1811)
Années de service 17911813
Conflits Guerres de la Révolution française
Expédition d'Irlande (1798)
Guerres napoléoniennes
Faits d'armes Ocaña (1809)
Distinctions Légion d'honneur
(Officier)
Ordre de Maximilien Joseph de Bavière
(Chevalier)
Baron de l'Empire (à titre posthume)
Hommages Nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile (12e colonne)

Louis Anne Marie Gouré, dit Gourré ou Gouré de Villemontée, est un général français né le 4 décembre 1768 à Tonnerre (Yonne), et décédé à la Bataille de Lützen (Saxe) le 3 mai 1813, des suites de ses blessures.

Biographie Modifier

Gouré naît du mariage de Edme-Nicolas Gouré et de Savine Cognasse des Jardins (ou Cognac-Desjardins).

Employé du comte de Tonnerre avant la Révolution française, il s'engage comme volontaire au 3e bataillon du département de l'Yonne le 21 septembre 1791.

Il se marie avec Madeleine-Reine-Françoise David, le 23 floréal an VI (12 mai 1798). Elle lui donnera trois enfants :

État de services Modifier

Campagnes Modifier

Faits d'armes Modifier

Blessures Modifier

Décorations Modifier

Titres Modifier

Hommage, Honneurs, Mentions,... Modifier

Pensions, rentes Modifier

Règlement d'armoiries Modifier

« D’or à l’épée de gueules en bande, accompagnée en chef et en pointe d’une tête de cheval de sable, allumée et lampassée de gueules, à la bordure de gueules, chargée du signe des chevaliers légionnaires[2]. »

Notes et références Modifier

  1. L.H, docteur es-sciences en 1829, censeur des études au lycée de Douai, marié à Tonnerre en 1847. Il eut lui-même une fille dernière du nom et un fils, Louis Anne Gustave Albert Gouré de Villemontée, né vers 1850, mort après 1916, agrégé de physique en 1878, docteur es-sciences en 1888, professeur de physique au lycée Buffon de Paris, célibataire.
  2. Source : lesapn.forumactif.fr, Les Amis du Patrimoine Napoléonien

Sources Modifier

  • Archives nationales (CARAN) – Service Historique de l’Armée de Terre – Fort de Vincennes – Dossier S.H.A.T. (Série Xem 163, côte : 8 YD, 1376)
  • Archives départementales de l'Yonne.
  • Dossier de la Légion d’honneur côte : L1179037.
Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .