FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Portalis.
Fichier:Album des députés au Corps législatif entre 1852-1857-Portalis.jpg

Aller à : Navigation, rechercher Jules Joseph, baron Portalis (28 janvier 1822 - Paris28 juin 1865 - Paris) est un homme politique français.

Biographie Modifier

Quatrième et dernier fils de Joseph Marie Portalis, Jules Joseph était resté étranger à la politique active, lorsqu'il fut, après le coup d'État du 2 décembre 1851, designé par le gouvernement comme candidat officiel au Corps législatif dans la 2e circonscription du Var, et élu[1] député, le 29 février 1852, contre M. de Clappiers[2] et M. Danget[3].

Il fut de la majorité, prit part à l'établissement du Second Empire, opina avec la droite dynastique, et fut réélu[4], le 22 juin 1857. Il suivit la même ligne politique jusqu'en 1863, quitta à cette époque la vie parlementaire, et mourut à Paris en 1865.

Vie familiale Modifier

Quatrième et dernier fils de Joseph Marie Portalis (17781858) et de Frédérique (24 octobre 1784 - Kiel (duché de Holstein) † 1er septembre 1838 - Paris), comtesse de Holck, Jules Joseph épousa, le 22 avril 1851 avec Marie (182925 ou 27 juin 1852 - Paris), fille d'Aimé Auguste Boullée, procureur du roi à Mâcon. Ensemble, ils eurent :

Veuf, il se remaria, le 4 juillet 1854 avec Anne Marie Elisabeth Damemme (183128 octobre 1885 - Paris), fille de Gabriel Damemme ( † 3 octobre 1864 - Paris VIIIe), dont il eut :

Notes et références Modifier

  1. Par 11 097 voix sur 17 797 votants et 34 652 inscrits.
  2. 2 815 voix.
  3. 900 voix.
  4. Par 18 316 voix sur 18 398 votants et 32 997 inscrits.

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .