FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clary (homonymie).
Joachim Charles Napoléon Clary
Fonctions
Conseiller général de Seine-et-Marne
Sénateur
31 décembre 1852 – 20 novembre 1856
Législature Flag of France Empire français
Biographie
Dynastie Famille Clary
Date de naissance 1er février 1802[1]
Lieu de naissance Paris[1]
Date de décès 20 septembre 1856 (à 54 ans)[1]
Lieu de décès Paris
Nationalité Flag of France Française
Père Étienne François Clary
Liste des conseillers généraux de Seine-et-Marne
Liste des sénateurs du Second Empire

Joachim Charles Napoléon Clary (Paris, 12 pluviôse an X[1], Paris, 20 septembre 1856[2]), est un militaire et homme politique français .

BiographieModifier

Joachim Charles Napoléon Clary était le neveu du comte Nicolas Clary, pair des Cent-Jours, et des reines d'Espagne et de Suède, épouses du roi Joseph et de Bernadotte.

Élève de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (1819-1821)[1], il entra ensuite dans l'armée et servit sous la Restauration. Devenu capitaine de carabiniers, il donna sa démission (1831)[1].

En 1848, il fut nommé lieutenant-colonel de la 1re légion de la garde nationale de Paris, et fut grièvement blessé aux journées de Juin.

Membre du conseil général de Seine-et-Marne, il fut appelé au Sénat le 31 décembre 1852, et siégea, jusqu'à sa mort, dans la majorité dynastique.

Il fut inhumé dans le caveau familial du cimetière du Père-Lachaise.

Distinction Modifier

Rubans des décorations
Legion Honneur Officier ribbon

Ascendance & postérité Modifier

Marius Clary était le fils aîné d'Étienne François Clary (1757-1823), député des Bouches-du-Rhône au Corps législatif (Consulat) et de Marcelle (?-19 septembre 1804), fille de Joseph Guey, échevin de Marseille.

Notes et références Modifier

  1. « Lors du mariage d’Amélia Bouvet, Charlotte Angèle Marion la remplaça en tant que demoiselle d’honneur. Elle était la fille du général Marion. Elle épousa peu avant la guerre le comte Clary, Officier d’ordonnance de l’Empereur. C’était une belle et charmante personne, qui avait su, dans la Maison Impériale, ne se faire que des amis. Son mari, le comte Clary, après la guerre, donna sa démission et resta attaché à l’Empereur, puis au Prince Impérial. Il dirigeait en Angleterre la Maison Impériale, avec beaucoup d’ordre et d’entente. Il mourut jeune, après de longues souffrances. Ce fut une grande perte pour le Prince Impérial, qui avait en lui un ami dévoué et un très sage conseiller…. »

    — Charles Adrien de Conegliano, La maison de l’empereur

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5 et 1,6 Léonore LH/542/67.
  2. Robert & Cougny 1890, p. 120.
  3. Roglo 2012.
  4. « Notice no LH/210/65 », base Léonore, ministère français de la Culture
  5. « Notice no LH/542/68 », base Léonore, ministère français de la Culture

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

Bibliographie Modifier

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .