FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouvier.
Jean-Baptiste-Joseph Bouvier
P vip
Origine Flag of France France
Arme Génie
Grade Colonel
Années de service 17931812
Conflits Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes

Jean-Baptiste-Joseph Bouvier (9 avril 1770 - Vesoul ✝ tué le 18 novembre 1812 près de Krasnoë (Russie)) était un militaire français des XVIIIe et XIXe siècles.

Biographie Modifier

Élève sous-lieutenant à l'École du génie de Metz le 1er avril 1793, Bouvier en sortit le 1er août suivant avec le grade de lieutenant en premier.

Envoyé à l'armée du Nord, il contribua à la défense de la place du Quesnoy, fut blessé à la tête et à la main gauche pendant le siège de cette ville et fait prisonnier de guerre avec la garnison. Rendu par échange peu de temps après, il reçut le Année invalide (an II) le brevet de capitaine, et servit de l'an III à l'an IX en Belgique et en Hollande, aux armées d'Italie et d'Helvétie, sur le Rhin et à l'armée de réserve.

À la prise du fort de Bard, il se fit remarquer à la tête des troupes destinées pour le premier assaut, et il se signala encore au siège de Peschiera.

Chef de bataillon le Année invalide (an X), et employé dans diverses places d'Italie de cette date à la fin de l'an XI, il fit ensuite les campagnes des ans XII et XIII à l'armée des côtes de l'Océan, et reçut le Année invalide (an XII) la décoration de la Légion d'honneur.

Pendant les guerres de l'an XIV à 1807, il fut attaché au 3e corps de la Grande Armée, et chargé du commandement de son arme en Dalmatie.

Envoyé en Espagne en 1808, il obtint le 2 juin 1809 le grade de major, et passa à l'armée de Catalogne. Appelé à la fin de 1809 à l'armée d'Allemagne, il rejoignit celle de Catalogne an commencement de 1810. Il a été nommé colonel le 7 octobre 1810, et officier de la Légion d'honneur le 6 août 1811.

En avril 1812, il partit pour la campagne de Russie, et fut tué près de Krasnoë le 18 novembre. Napoléon Ier lui avait conféré le titre de baron de l'Empire.

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Ornements extérieurs Barons de l'Empire français
Blason à dessiner
Armes du baron Bouvier et de l'Empire (décret du 15 août 1809, lettres patentes du 14 avril 1810 (Compiègne))

Écartelé : au premier d'or à la croix ancrée de gueules, au deuxième des barons tirés de l'armée ; au troisième d'azur à cinq étoiles d'argent en sautoir; au quatrième d'or au drapeau en bande de gueules, monté d'argent.[1]

Livrées : gril de fer, cramoisi, jaune et blanc.[1]

Annexes Modifier

Bibliographie Modifier

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion d'honneur : biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, vol. 4, Bureau de l'administration, 1844 [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)]  ;

Notes et références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 PLEADE (C.H.A.N. : Centre historique des Archives nationales (France)).

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier


Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .