FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupont.

Benoît Casimir Eusèbe Dupont de Caperoy (né le 30 janvier 1786 à Boulogne-sur-Mer, paroisse Saint-Nicolas) est un haut-fonctionnaire français du XIXe siècle.

Biographie Modifier

Frère cadet du baron Dupont-Delporte, Eusèbe était d'une famille honorable et ancienne dont plusieurs membres s'étaient distingués dans l'administration et les emplois publics, anoblie sous Louis XV, pour services rendus à l'agriculture et notamment à cause de l'introduction des béliers mérinos[1].

Comme son aîné, il fit d'excellentes études à l'École centrale du Pas-de-Calais (Boulogne), où il obtint aussi les premiers prix :

Il fut appelé au Conseil d'État comme auditeur le 10 novembre 1810 et fut attaché, près la direction des vivres en 1813 comme auditeur de 3e classe. Il fut promu auditeur de 2de classe en 1812.

En 1815, pendant les Cent-Jours, Napoléon Ier le nomma préfet des Hautes-Pyrénées. Lorsque la nouvelle du désastre de Waterloo et de l'abdication de Napoléon parvint dans ce déparlement, il publia une proclamation emphatique, où l'on remarquait le passage suivant :

« Les représentants de la nation sont auprès des alliés ; ils leur font la même question que les Scythes firent à Alexandre, quand il voulut envahir leur territoire, en leur présentant la coupe d'une main et le javelot de l'autre. Attendons dans le calme : le vaisseau de l'état ne peut faire naufrage avec des boussoles tournées vers le port de la liberté..., etc. »

Il fut remplacé le 14 juillet 1815.

Au début de la seconde Restauration (1817), on le trouve lieutenant de la 5e Légion de la Garde nationale de Paris et domicilié au 12 rue du Faubourg-du-Temple[2]. Il ne fit depuis plus parler de lui.

Annexes Modifier

Bibliographie Modifier

Notes et références Modifier

  1. Association normande, Annuaire des cinq départements de la Normandie, vol. 21, Caen, 1855 [lire en ligne] 
  2. D. H., Henri Wissemans, Almanach des 25000 adresses des principaux habitans de Paris ..., vol. 3, Panckoucke, 1817 [lire en ligne] 

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier

  • Marcel Charles Abel Fournet, « fournetmarcel.free.fr », L’Ecole Centrale de Boulogne-sur-mer (1798-1803) : Que sont ses anciens élèves devenus ? - A) Henri DUPONT, dit Dupont-Delporte (consulté le 15 février 2011) ;
  • « www.napoleonica.org », Dupont de Caperoy, Benoît Casimir Eusèbe, (1786-?) (consulté le 15 février 2011) ;

Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .