FANDOM


Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Charles-Jean-Marie Alquier.
Arthur Alquier
Fonctions
Parlementaire français
Député au Corps législatif
9 janvier 18704 septembre 1870
Gouvernement Flag of France Empire français
Groupe politique Centre
Biographie
Date de naissance 29 août 1827
La Flocellière
Date de décès 5 août 1871
Paris
Résidence Vendée

Charles Arthur, 3e baron Alquier (29 août 1827 - La Flocellière5 août 1871 - Paris) est un homme politique français du XIXe siècle.

Biographie Modifier

Alquier se présenta, une première fois, comme candidat indépendant aux élections du Corps législatif (Second Empire), le 24 mai 1869, dans la 1re circonscription de la Vendée ; sur 35 259 inscrits et 21 777 votants, il obtint 10 122 voix contre 11 487 données au marquis de Sainte-Hermine, député sortant, légitimiste, qui fut réélu.

Mais l'élection de M. de Sainte-Hermine ayant été invalidée, le baron Alquier fut nommé à sa place, le 9 janvier 1870, par 12 759 voix sur 35 312 inscrits et 25 174 votants ; son concurrent, Alfred de Falloux, obtint 12 259 voix.

Il siégea jusqu'à la révolution du 4 septembre et vota parfois avec l'opposition. Il se prononça :

Le baron Alquier fut, avec MM. Lefèvre-Pontalis, d'Andelarre, Josseau, Martel, etc., à la séance du dimanche 4 septembre 1870, un des signataires de la proposition Thiers tendant à la nomination par la Chambre d'une « Commission de gouvernement et de défense nationale. »

Vie familiale Modifier

Aîné des enfants de Jean Charles (5 septembre 1784 - Saint-Rogatien28 février 1865), 2e baron Alquier (confirmé dans le titre de baron héréditaire de son père par décret impérial du 5 février 1862), chef de bataillon, officier de la Légion d'honneur, marié, le 9 octobre 1826 à La Flocellière (Vendée), avec sa cousine au 2e degré Louise Adélaïde Bonnamy (née le 5 juillet 1809 - La Flocellière), fille du général Bonamy, Arthur Alquier était le petit-fils du conventionnel Charles-Jean-Marie Alquier, ambassadeur sous Napoléon Ier.

Marié avec Marie Catherine Debrousse ( ✝ 20 octobre 1883 - Paris), il eut d'elle une fille.

Titre Modifier

Hommages, honneurs, mentions Modifier

Un hospice de vieillards a été fondé en 1884 sur l'emplacement du Château de Bagnolet (Paris). Il porte le nom d'hospice Alquier-Debrousse et existe encore.

Annexes Modifier

Bibliographie Modifier

Notes et références Modifier

Voir aussi Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externes Modifier


Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .