FANDOM


Erreur dans {{ébauche}} : le thème « entreprise française » n’est pas défini.
[[Catégorie:Aigles et Lys:ébauche Modèle:Ébauche/paramètres entreprise française]]
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir famille Lannes de Montebello.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lannes et Montebello.

Alfred Jean Lannes de Montebello

Armes de Alfred Jean Lannes

Naissance 11 juillet 1802
Lisbonne
Décès 20 juin 1861
Paris, France
Profession Député du Gers

Alfred-Jean Lannes, Comte de Montebello (11 juillet 1802 - Lisbonne, Portugal20 juin 1861 - Paris) est un homme politique français du XIXe siècle.

BiographieModifier

En 1830, le fils cadet du Maréchal Lannes, duc de Montebello, acquit avec un de ses frères le domaine du Château de Mareuil (Marne) avec plus d'une centaine d'hectares de vignes. Ils créent le champagne Alfred de Montebello qui sera distribué jusqu'à la grande crise de 1929.

Il fut élu le 14 février 1833 par 129 voix (200 votants, 504 inscrits), contre 69 à M. Lassis (conseiller à la cour de Paris), député du 2e collège du Gers (Condom), en remplacement de M. Gavarret.

Il prit place au centre, vota généralement avec la majorité, sans paraître à la tribune, et ne fut pas réélu aux élections générales de 1834.

Ascendance et postérité Modifier

Deuxième enfant né du mariage de Jean Lannes, duc de Montebello (17691809) et Louise-Antoinette Scholastique de Guéhéneuc[1] (26 février 1782 - Paris3 juillet 1856 - Paris), dame d'honneur de l'Impératrice Marie-Louise, Alfred Lannes épousa Marie Augustine Mathilde (18152 mars 1877 à Paris), décédée brûlée accidentellement, petite-fille de Claude II Périer.

Ensemble, ils eurent Raymond André Jean Louis Joseph Lannes de Montebello (5 août 1854 - 1898), 2e comte de Montebello, dit « le marquis de Montebello ».

Titres Modifier

Fonctions Modifier

Distinctions Modifier

Armoiries Modifier

Figure Blasonnement
Armes du comte de Montebello et de l'Empire

''De sinople à l'épée haute en pal d'or ; « franc-quartier » de comte tiré de l'armée.[2],[3]

Annexes Modifier

Articles connexes Modifier

Liens externesModifier

Bibliographie Modifier

Notes et références Modifier

  1. Fille de François Scholastique de Guéhéneuc (1759 - 1840).
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Vicomte Albert Révérend (1844-1911), Armorial du Premier Empire : titres, majorats et armoiries concédés par Napoléon Ier, vol. 3, Paris, (4 vol. in 2) Au bureau de L'Annuaire de la noblesse, 1894 [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)] 
  3. Nicolas Roret, Nouveau manuel complet du blason ou code héraldique, archéologique et historique : avec un armorial de l'Empire, une généalogie de la dynastie impériale des Bonaparte jusqu'à nos jours, etc..., Encyclopédie Roret, 1854, 340 p. [lire en ligne (page consultée le 16 nov. 2009)] 
Erreur de script
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .